La France est considérée comme le grenier d’œuvres d’art ainsi que la plus grande place mondiale concernant les transactions d’œuvres d’art. L’autre avantage avec le marché de l’art en France est que le gouvernement incite les jeunes artistes à se lancer dans l’art et les collectionneurs à investir dans ce secteur. Les vendeurs et acheteurs d’œuvres du XXe siècle bénéficient de fiscalité très favorable.

Pourquoi investir dans les œuvres d’art ?

Bien que la chute du marché de l’art du début des années 1990 ait inquiété plusieurs collectionneurs, le marché de l’art est devenu plus lucratif. Concernant les chiffres record, on recense plus de 800 œuvres qui ont été vendues à plus de 1 million de dollars à travers le monde. Ces ventes extrêmes contrastent avec le marché de l’art plus raisonnable et moins spéculatif. Le montant moyen des transactions dans les maisons de vente est inférieur à 500 €.

Les personnes qui comptent acquérir des œuvres d’art dans l’unique objectif de faire une forte plus-value risquent d’être déçues. Le fait est que les œuvres et les mobiliers d’art ne présentent pas les mêmes rendements que les actions boursières et les investissements immobiliers à usage locatif. Comme l’achat d’une peinture de maître ou de meubles design se fait avant tout pour le plaisir, il est recommandé d’investir dans une œuvre de qualité que de collectionner plusieurs objets d’art bon marché.

Particularité des peintures du XIXe et XXe siècle

Comme pour les tableaux de XIXe  siècle, les œuvres du XXe siècle se rapportent à l’expertise d’une large gamme de techniques. Parmi les tableaux de cette époque contemporaine, on peut admirer des huiles sur toile, peinture acrylique, peinture à fresque… Ces chefs-d’œuvre sont réparties sur plusieurs catégories de supports comme la toile, carton, papier, panneaux, la surface murale… Comme les disciplines artistiques présentent une étroite relation avec la société de leur époque, on constate des évolutions permanentes des mouvements picturaux.

Mouvements ou courants des œuvres du XXe siècle

Les courants ou mouvements sont des tendances stylistiques qui se succèdent. Ces disciplines artistiques n’ont pas les mêmes importances. Ainsi, certains courants artistiques comme l’impressionnisme du XIXe siècle ont procédé à un renouvellement profond de la perception esthétique. Cette époque a marqué une étape décisive dans l’histoire de l’art.

D’autres courants peuvent se qualifier de tentatives de groupes d’artistes qui ont voulu introduire des styles nouveaux. C’est le cas du nabisme qui fut apparu à la fin du XIXe siècle et du fauvisme qui sont des œuvres du XXe siècle. Ces courants n’ont regroupé que quelques artistes-peintres dont le mouvement bénéficie d’une durée de vie éphémère.