Pour réaliser la vente de livres anciens, précieux ou rares, il est important de connaître la valeur des ouvrages en sa possession. Pour réaliser une bonne affaire, il faut également s’intéresser à la meilleure option pour la vente. Le choix du mode de vente prend en compte l’empressement ou non d’effectuer la vente. Voici sans tarder quelques conseils pour bien vendre ces livres anciens.

Caractéristiques des livres anciens

Un ouvrage imprimé après 1950 a peu de chances d’intéresser un bibliophile. Le fait est que le livre ancien couvre généralement les ouvrages imprimés datant de 1500 à 1789. Malgré cette première définition, cela ne veut pas dire que le livre datant de 1789 à 1950 ne présente aucun intérêt. Il est important de bien distinguer le livre ancien au sens large du vieux livre ou bouquin d’occasion.

Les personnes qui souhaitent effectuer la vente des livres anciens doivent connaître la valeur des ouvrages qu’elles souhaitent céder. Le prix d’un livre ancien varie selon plusieurs critères. Les plus importants sont la date d’impression, le tirage, le titre ainsi que l’état de l’exemplaire.

Quel mode de vente de livres anciens choisir ?

Les propriétaires de livres anciens qui ne possèdent que quelques exemplaires peuvent publier directement leur annonce sur des sites de petites annonces gratuites. En effet, cette solution suffit pour que les bibliophiles attentifs puissent repérer l’annonce et proposent des prix attrayants. Les heureux propriétaires de plusieurs livres anciens comme une bibliothèque doivent faire plus attention lorsqu’ils souhaitent vendre leur patrimoine culturel.

La vente de livres anciens composés de plusieurs ouvrages est plus complexe puisqu’il est déconseillé de les revendre à des libraires. Ces vendeurs proposent généralement d’acheter les ouvrages en lot en proposant des prix le plus bas possible. De cette manière, ils pourront revendre les livres anciens acquis en lot en les revendant à l’unité afin de faire d’importants marchés.

Contacter un bibliophile pour la vente de livres anciens

La meilleure solution pour vendre ses livres anciens et espérer obtenir un bon prix consiste à contacter un bibliophile. Ces amateurs de livres anciens sont plus aptes à proposer un prix correct des ouvrages de collection. Les plus intéressés proposent même d’acheter les livres. Les experts en livres anciens sont également disposés à donner une valeur indicative des ouvrages littéraires.

L’âge des ouvrages contribue au prix de livres anciens. Les puristes considèrent les livres anciens comme étant des ouvrages imprimés ou publiés à la fin du XVIIIe siècle. La plupart des livres rares et précieux sont ceux qui datent d’avant les années 1950. Cela exclut en grande partie les encyclopédies au dictionnaire paru dans les 70 dernières années.