Les personnes intéressées par l’art, mais qui n’ont pas le talent d’artiste peuvent toujours choisir comme vocation des métiers du marché de l’art. Selon ses envies, on peut choisir d’exercer le métier de galeriste, antiquaires, commissaires-priseurs ou encore expert d’art. La formation aux métiers de l’art est parfois longue, certains jobs nécessitent l’obtention du Master.

Métiers du marché d’art : antiquaire et commissaires-priseurs

Pour négocier efficacement et conseiller ses clients, l’antiquaire doit pratiquer une langue étrangère. Parmi ces atouts majeurs, l’antiquaire doit avoir le sens de l’observation, posséder un jugement artistique ainsi qu’une bonne connaissance des acteurs du marché de l’art. Tous ces avantages permettent aux antiquaires d’évaluer le coût des objets et connaître les éventuels circuits de vente. Cet historien de l’art de formation possède des connaissances théoriques relatives aux techniques de restauration.

Ce marchand d’art a pour objectif de rechercher et identifier les pièces intéressantes au cours des expositions et parfois chez les particuliers. La formation au métier de l’art au titre de commissaires-priseurs s’obtient en s’inscrivant à l’École du Louvre et en obtenant le Diplôme de premier cycle et en suivant un cursus en droit. Le commissaire-priseur est un officier ministériel qui s’occupe de procéder à l’inventaire des biens, rédaction de catalogues de vente, estimation et vente aux enchères publiques d’œuvres d’art.

Métier du marché de l’art : courtier et critique d’art

Le courtier est un marchand d’art expert qui peut exercer en boutique ou à son propre compte sans être obligé d’exercer dans une galerie. Cet historien d’art de formation joue le rôle d’intermédiaire entre les vendeurs et les acheteurs qui recherchent une pièce de collection. Pour exercer ce métier du marché de l’art avec efficacité, le courtier doit être capable de négocier et pratiquer les langues étrangères. Le critique d’art exerce avant tout un autre job. Avant d’être critique d’art, il est avant tout enseignant, conservateur ou journaliste.

Galeriste et expert/consultant d’art

Le galeriste définit la valeur des objets et évalue son authenticité. Ce marchand, à la fois expert et amateurs d’art s’intéresse généralement à l’art moderne et contemporain. Son rôle consiste à repérer et faire l’acquisition des œuvres et objets afin de les présenter à la vente. Pour promouvoir ces tableaux et sculptures, il organise des expositions thématiques et/ou monographiques.

L’expert d’art ou le consultant travaille généralement auprès des commissaires-priseurs. Ces spécialistes peuvent aussi intervenir pour le compte des particuliers, compagnies d’assurances, fondations, compagnies financières, tribunaux ou douanes. Cet expert en œuvre d’art exerce en libéral, il se charge de faire l’estimation des biens.